Aller à l'écran principal

Des îles qui connectent hommes et nature. Géoparc mondial UNESCO des îles Oki

Plan du site

La position de page:
Home > Présentation du Géoparc mondial UNESCO des îles Oki > Les quatre îles Oki

Les quatre îles Oki

Oki, la perle de la Mer du Japon

Quels secrets se cachent derrière les îles Oki et ses nombreux trésors ?

Situées dans la mer du Japon, les îles Oki sont formées de quatre îles habitées et plus de 180 îles inhabitées. Leur peuplement remonte à 30.000 ans. Les îles représentèrent pour l’homme de la Préhistoire une importante source d’obsidienne. Au Moyen-Âge, elles devinrent une terre d’exil pour des nobles en disgrâce tel l’empereur Godaigo. Au début de la période moderne, Oki prospéra en tant que port d’attache des navires Kitamaebune qui faisaient commerce tout autour du Japon. L’empreinte laissée par chacune de ces époques peut encore se faire sentir aujourd’hui.

Du fait de son histoire et de ses paysages qui nous renseignent sur la formation du pays, sans oublier son écosystème aux nombreux mystères, Oki possède une richesse exceptionnelle au monde.

Le Géoparc mondial des îles Oki fut admis au sein du Réseau des géoparcs mondiaux en 2013.

Vue depuis le Mt Takuhi (Île de Nishinoshima)

Les trois îles Dôzen : une spectaculaire caldera

Île de Nishinoshima (Bourg de Nishinoshima)

Avec ses reliefs accidentés, cette ancienne île volcanique est marquée par une dynamique paysagère très forte et offre à voir sur ses côtes d’incroyables formations géologiques, véritables œuvres d’art naturelles. C’est sur cette île, riche en épisodes historiques, que fut exilé l’empereur Godaigo.

Paysage de Nishinoshima

Île de Nakanoshima (Bourg d’Ama)

L’île abrite la plus grande plaine des Dôzen ainsi que de nombreuses sources d’eau qui figurent au classement des meilleures sources du Japon pour leurs qualités. Elle jouit également de trésors marins : d’anciennes reliques attestent que des ormeaux séchés furent offerts à la cour de Heian durant la période de Nara. L’île accueillit par ailleurs l’écrivain Lafcadio Hearn.

Paysage de Nakanoshima

Île de Chiburijima (Village de Chibu)

Chiburijima, la plus petite et tranquille des quatre îles Oki, est aussi celle la plus proche du reste du Japon et fut autrefois un passage obligé pour les navires qui en venaient. Il s’y trouve l’une des strates volcaniques les plus vieilles du Japon, ainsi que le Mt Akahage, haut de 325m et qui offre une vue panoramique sur la mer intérieure des Dôzen, l’île de Dôgo et la péninsule de Shimane.

Paysage de Chiburijima

Carte des trois îles Dôzen

L’île de Dôgo : un fragment du continent eurasien qui nous fait remonter le temps

L’île de Dôgo (Bourg d’Okinoshima)

Dôgo est la plus grande des îles Oki. Elle est composée de cinq régions (Saigô, Tsuma, Goka, Fuse et Nakamura) et possède une circonférence de 100 km – comptez environ deux heures pour en faire le tour en voiture. Son littoral, façonné par les vagues de la mer du Japon, est parsemé de falaises et de formations rocheuses impressionnantes. L’île possède en outre une opulente nature et abrite de nombreuses espèces exceptionnelles.

Paysage de Okinoshima

Carte des Dôgo

Copyright 2013 Oki Islands UNESCO Global Geopark Office