Aller à l'écran principal

Des îles qui connectent hommes et nature. Géoparc mondial UNESCO des îles Oki

Plan du site

La position de page:
Home > Géohistoire > Période continentale > Gneiss d’Oki

Gneiss d’Oki


Panneau d’information du gneiss d’Oki (Île de Dôgo)

Le gneiss d’Oki (une roche métamorphique) fut formé il y a 250 millions d’années. Il s’agit du plus vieux type de roche présente à Oki. Mais par-delà son ancienneté, cette roche est avant tout une précieuse source d’information pour comprendre comment les îles japonaises se sont formées.

Un type de roche similaire se trouve ailleurs au Japon, dans le département de Gifu à Hida (gneiss de Hida). Il est possible d’affirmer que, d’après l’ancienneté et la position de ces roches, celles-ci représentent pour ainsi dire la colonne vertébrale de l’archipel japonais.

Le gneiss d’Oki possède différents aspects qui le rendent difficile à identifier. Il peut ainsi avoir des rayures noires et blanches, être tout blanc, vert clair ou encore tacheté de rouge. On peut facilement l’observer au barrage de Chôshi dans le centre de Dôgo. Cette roche est aussi souvent utilisée comme gravier ou remblai, tant à Dôgo qu’à Dôzen.


Gneiss d’Oki (Migmatites)

Sous une apparence modeste, cette roche est en réalité une formidable source d’information. Elle fut formée à l’époque du supercontinent, lorsque le Japon faisait encore partie du continent eurasien, à partir de terre et de sable qui fut entrainé profondément sous terre. Sous l’effet de la chaleur et de la pression, une partie de leurs composants fondit puis se solidifia, formant ainsi du gneiss.

Cette roche comprend ainsi des particules de sables provenant du continent et des minéraux formés par une température et une pression élevées. En examinant ces éléments, il est possible de dire que la couche de roche originelle fut formée il y a au moins 350 millions d’années et qu’elle fut l’objet de fortes températures (800 °C au maximum) à environ 15 km sous terre il y a 250 millions d’années. Cette couche de roche s’est donc ainsi constituée il y a entre 350 et 250 millions d’années.


Zircon trouvé dans le gneiss d’Oki (Université de Shimane)

Le gneiss d’Oki recèle une autre information : les particules de sable contiennent du zircon, un minéral formé il y 3 milliards d’années (soit seulement 1,5 milliard d’années après la formation de la Terre). Le gneiss d’Oki se serait ainsi formé à proche distance d’un continent très ancien. Le zircon, parmi différents minéraux, ne fond que difficilement. Il ne fondit pas à la température et à la pression qui formèrent le gneiss. Il est possible de déterminer l’âge de la formation de cristaux minéraux grâce à la méthode des traces de fission.

* Le gneiss d’Oki est un type de roche métamorphique. Les roches métamorphiques sont à l’origine issues d’une roche (protolithe) subissant une température élevée – moindre que celle à laquelle se forme le magma – ainsi qu’une forte pression, amenant une partie de la roche à fondre puis à se solidifier. Il est donc possible de savoir à quelle température et à partir de quelle roche il s’est formé.

A retenir

  • Une roche dans laquelle est conservée l’histoire de la plus ancienne période de l’archipel japonais.
  • Elle témoigne de l’origine continentale d’Oki et du reste du Japon.
  • Le gneiss d’Oki s’est formé il y a environ 250 millions d’années.
  • La roche originelle (protolithe) qui forma le gneiss d’Oki s’est formée entre 350 et 250 millions d’années auparavant.
  • Son âge peut être estimé en examinant le zircon et d’autres minéraux de taille microscopique présents dans la roche.

Copyright 2013 Oki Islands UNESCO Global Geopark Office