Aller à l'écran principal

Des îles qui connectent hommes et nature. Géoparc mondial UNESCO des îles Oki

Plan du site

La position de page:
Home > Géohistoire > D’une péninsule en îles

D’une péninsule en îles (400.000 ans auparavant – Aujourd’hui)

Séparation du reste du Japon pour former les îles Oki actuelles


Arche Tsûtenkyô (Pont qui conduit au Paradis)

Lorsqu’Oki apparut à la surface de la Terre, l’endroit était une terre désolée et recouverte de sédiments volcaniques. Avec l’érosion marine se forma de véritables "sculptures naturelles", telles des falaises vertigineuses ou des rochers aux formes originales. L’une des caractéristiques d’Oki est qu’on peut y voir des coupes transversales de roches aux couleurs vives formées par l’activité volcanique.


Sekiheki (Falaise rouge)

Il y a 20.000 ans, durant l’ère glaciaire, Oki était connecté au reste du Japon via la péninsule de Shimane. Cependant, suite à la montée du niveau de la mer provoquée par le réchauffement climatique, Oki se sépara à nouveau du reste du Japon. Ce n’est qu’il y a environ 10.000 ans qu’Oki ne reprit son caractère insulaire.


Les îles Oki furent formées à la suite d’une activité volcanique de grande échelle qui prit fin il y a environ 400.000 ans. Les îles furent ensuite façonnées par la mer, le vent et la pluie, pour finir par adopter la forme qu’on leur connait aujourd’hui.

Copyright 2013 Oki Islands UNESCO Global Geopark Office