Aller à l'écran principal

Des îles qui connectent hommes et nature. Géoparc mondial UNESCO des îles Oki

Plan du site

La position de page:
Home > Mode de vie et traditions > Le savoir des habitants né de l’insularité d’Oki > Roches pyroclastiques et tunnels Fukuura

Roches pyroclastiques et tunnels Fukuura


Panneau d’information sur les tunnels Fukuura (Dôgo)

Les falaises le long de la baie d’Omosu, sur l’île de Dôgo, sont traversées de tunnels de différentes tailles.

Ces tunnels ont été creusés à partir de l’ère Meiji et agrandis par la suite. Les plus petits d’entre eux ont été creusés avec des outils rudimentaires à une époque où l’on ne pouvait passer par là que par la mer ou des sentiers plus éloignés. Ils ont permis aux habitants d’Oki de pouvoir se déplacer plus facilement à pied et contribué à une meilleure sécurité. Un tunnel plus grand a été creusé en parallèle pour permettre à des voitures à cheval de passer, cette fois en utilisant de la dynamite. Ce même tunnel fut agrandi plus tard à l’aide de machinerie lourde afin de pouvoir laisser passer des autobus.


Entrée sud du tunnel Fukuura

Ces tunnels sont les témoins des progrès techniques en matière de génie civil et de moyens de transport du Japon. C’est pour cette raison qu’ils sont inscrits sur la liste du Patrimoine du Génie Civil du Japon.

Ces tunnels sont également précieux de par ce qu’ils offrent à voir. La falaise dans laquelle ils ont été creusés est composée de roches pyroclastiques créées il y a six millions d'années. Etant très douces, ces roches ont d'abord pu être creusées facilement à la main à l’aide d’outils. Aujourd'hui, cet endroit vous offre l'expérience unique de pouvoir non seulement marcher à travers des tunnels témoins de l’évolution technologique, mais en plus de pouvoir observer la façon dont les roches pyroclastiques sont constituées de l’intérieur.

A retenir

  • Témoins de l’évolution des transports et des techniques de construction.
  • Ils offrent à voir de l’intérieur la constitution de roches pyroclastiques créées il y a six millions d’années.

Copyright 2013 Oki Islands UNESCO Global Geopark Office